Qui sommes-nous?

En 1995, Stella, l'amie de Maimie nait de l’initiative d’une poignée de travailleuses du sexe, de chercheuses et chercheurs en santé publique et de sympathisantes. Au départ, l'équipe comprenait quatre employées. Depuis, nos efforts ont permis de créer une ressource unique qui ne cesse de se développer, de s’épanouir et de surprendre. Aujourd’hui, jusqu'à une douzaine de personnes travaillent à temps plein pour Stella et le nombre de nos membres ne cesse de croître.

Les actions entreprises par les membres de Stella et de la Coalition pour les droits des travailleuses et travailleurs du sexe ont suscité l’intérêt des gouvernements national, provincial et municipal de même que du mouvement des femmes du Québec. Tous ces acteurs étudient désormais le discours des travailleuses du sexe et l'incluent dans leur réflexion.

Aujourd'hui, l’expertise des femmes de Stella est reconnue et recherchée. Nous recevons régulièrement des prix et sommes membres de divers comités, coalitions, groupes de recherche et conseils d’administration, tandis que notre présence dans les médias et à titre de conférencières invitées est constante. Des gens du milieu culturel nous invitent aussi à participer à leurs créations. Par exemple, en 2001, nous avons participé à Six personnages en quête d'auteur, une pièce mise en scène par Wajdi Mouawad présentée au Théâtre de Quat’Sous.



But et objectifs

Stella a pour but d’améliorer la qualité de vie des travailleuses du sexe, de sensibiliser et d’éduquer l’ensemble de la société aux différentes formes et réalités du travail du sexe afin que les travailleuses du sexe aient les mêmes droits à la santé et à la sécurité que le reste de la population. Plus spécifiquement, Stella a pour objectifs :
• d’offrir du soutien et de l’information aux travailleuses du sexe afin qu’elles puissent vivre et travailler en sécurité et avec dignité
• de contrer la violence et les différents facteurs qui les mettent à risque de devenir infectées par le VIH et des ITS, et qui représentent des menaces envers leur intégrité physique
• de combattre la discrimination faite aux travailleuses du sexe de même que leur isolement social et leur stigmatisation
• de promouvoir la décriminalisation des différentes formes de travail du sexe
• de soutenir la participation des travailleuses du sexe à la communauté et dans la mise en oeuvre d’actions collectives
• de favoriser la création de plate-formes d’échange sur le travail du sexe aux niveaux municipal, provincial, national et international.

L’équipe de Stella réalise ces objectifs en favorisant le développement de la solidarité et l’appropriation du pouvoir par les travailleuses du sexe en tant que citoyennes. Stella participe également au mouvement international de défense des droits des travailleuses et travailleurs du sexe.

Stella et ses locaux sont réservés aux femmes, travesties et transsexuelles travaillant ou ayant travaillé dans l’industrie du sexe et à leurs allié-es. Par allié-es, on entend les individus et les groupes qui n'ont pas d'expérience de travail dans l'industrie du sexe, mais qui ont une bonne connaissance des réalités du travail du sexe au Canada ou au niveau international, reconnaissent le travail du sexe comme une forme de travail et soutiennent les personnes qui le pratiquent de même que leur lutte pour sa décriminalisation.


Activités et services
Chez Stella, nous réalisons une diversité d’activités tant à notre local que dans des bars, des salons de massage et des hôtels : ateliers d’art, soirées de filles, cliniques médicales, cliniques de vaccination gratuites se retrouvent au menu. Consultez régulièrement la page d'accueil de notre site web pour savoir ce qui se passe.

Nous offrons également des services d'écoute téléphonique, d'information et de référence de même que des rencontres individuelles. L'équipe rencontre les danseuses, les travailleuses de rue, les escortes et les masseuses tant dans ses locaux que par le biais du travail de rue. Chaque année, ce sont 650 travailleuses du sexe pour une moyenne de 6 000 contacts que nous faisons. Alors si vous êtes une travailleuse du sexe, n’hésitez pas à nous téléphoner ou à nous contacter par courriel.

Avec la participation de travailleuses du sexe, Stella produit une Liste des mauvais clients, policiers et agresseurs, qu'elle publie chaque mois dans le Bulletin Stellaire, de même que le magazine ConStellation et une foule d’autres outils utiles aux travailleuses du sexe et qui leur sont offerts gratuitement. Nous publions également des études et analyses.

Pour vous informer et vous tenir au courant sur nos activités et sur les incidents rapportés par vos consoeurs, consultez régulièrement notre site web. Demandez aussi qu'on vous envoie le Bulletin Stellaire de même qu'une copie gratuite du dernier ConStellation. Nous vous invitons également à demander à devenir membre de Stella.


Conseil d'administration et équipe
Stella est majoritairement géré par des femmes ayant acquis une expérience du travail du sexe tout comme la majorité des membres de notre équipe.

Les membres du C.A. 2012-2013 sont : Émilie Laliberté, directrice générale
Véronique Leduc, présidente
Marie-Ève Gauvin, vice-présidente
Laurence Olivier, secrétaire-trésorière
Julie Châteauvert, administratrice
Chantale Perron, administratrice
Jennifer Drummond, administratrice
Sara Eddhima Auclair, administratrice Pauline Houle, représentante des employées

 

 


Soutien financier
Stella est un organisme communautaire autonome soutenu financièrement par l'Agence de la santé publique du Canada, le ministère des Ressources humaines et Développement des compétences Canada via la Stratégie des partenariats de lutte contre l'itinérance, l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal et la Direction de Santé publique de Montréal.
Voir aussi : Droits humains et lutte contre la violence

 

 

S'impliquer >